En tant que rédactrices et rédacteurs web, nous avons tendance (avouez-le), à vouloir étaler notre science dès qu’une page blanche se présente devant nous.

Pourtant, en matière de conversion, d’efficacité et d’expérience utilisateur, le blog wearethewords.com nous apprend que l’expression “point trop n’en faut”, est plus que jamais d’actualité.

Réservez vos ardeurs littéraire pour la suite et soyez concis !

Visiblement, la “punchline” a encore de beaux jours devant elle quand il vous est conseillé d’être généreux en conseils avec votre interlocuteur cible, tout en produisant un contenu à tendance courte.

Vous me suivez ? La suite, c’est par ici 👇

Source : Rédiger une page d’accueil, l’art du juste nécessaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *